Legend (1985)

Origine :
USA

Titre original :

Legend (1985) Affiche de cinéma

Legend (1985) Affiche de cinéma

Legend

Genre :
Fantastique

Réalisation :
Ridley SCOTT

Scénario :
William HJORTSBERG

Interprètes
Tom CRUISE (Jack)
Mia SARA (La princesse Lili)
Tim CURRY (Darkness)
David BENNENT (Gump)
Alice PLAYTEN (Blix)
Billy BARTY (Screwball)
Cork HUBBERT (Brown Tom)
Peter O’FARRELL (Pox)
Kiran SHAH (Blunder)
Annabelle LANYON (Oona)
Robert PICARDO (Meg Mucklebones)
Tina MARTIN (Nell)
Ian LONGMUR (Demon cuisinier)
Mike CRANE (Demon cuisinier)
Liz GILBERT (Robe noire dançante)
Eddie POWELL (Guarde momifié)
Mike EDMONDS (Tic (non credité))

Producteur :
Arnon Milchan

Coproducteur :
Tim Hampton

Directeur de la Photo :
Alex Thomson

Chef Decorateur :
Leslie Dilley
Assheton Gorton

Compagnies de production :
Embassy International Pictures, U.S.A.
Universal Pictures, U.S.A.
20th Century Fox, U.S.A.
Legend Production Company Ltd. , U.S.A.

Chef monteur :
Terry Rawlings

Compositeur :
Jerry GOLDSMITH

Maquilleur :
Rob Bottin

Dates de sortie :
(US)
28 Août 1985(F)

L’histoire
Lili, jeune et jolie princesse, est convoitée à la fois par Jack, jeune homme proche de la nature, et par Darkness, véritable incarnation du mal, qui ne rêve que de plonger le monde dans une nuit éternelle en tuant les deux licornes protectrices. Avec l’aide du lutin Gump et de ses acolytes Screwball et Tom Brown, Jack se lance dans une quête désespérée pour mettre fin aux agissements du démon et empêcher la transformation de Lili en créature perverse.

Citations
Ridley Scott à propos du choix des studio Pinewood :
 » J’étais quelques peu inquiet à l’idée de reconstruire des « extérieurs » en studio, et j’ai donc commencé par visiter de vraies forêts. Je me suis rendu en Californie du Nord pour visiter un forêt de séquoias. J’avais à ma disposition un prodigieux décor naturel, des arbres immenses, une vaste chaîne de montagnes. Mais je ne voyais aucun moyen de contrôler cet environnement. Il fallu donc construire une forêt sur le « plateau James Bond » des studio Pinewood. La conception de ce décor fut influencée par l’esthétique des films d’animation de Walt Disney. »

Ridley Scott à propos de Tom :
« Je cherchais chez Jack et Lili une certaine innocence. Je voulais des acteurs peu connus. Tom Cruise, qui incarne Jack, est un garçon très ouvert, profondément honnête. Lorsque je l’ai rencontré, je ne connaissais pas son travail. Je songeais alors à un comédien de seize ans, mais je n’étais pas sûr qu’il puisse tenir le rôle en main. J’ai trouvé Tom très intéressant, très direct dans son approche de la vie et très receptif. Je l’ai engagé dès la deuxième séance. »

Anecdotes
007 contre Tom Cruise?
Le 27 juin 1984, à 13h45, le magnifique décor de la forêt enneigée fut entièrement détruit par un incendie qui ravagea le « plateau James Bond », le plus vaste plateau du monde, construit dans les studios Pinewood en 1976 par Eon Productions et Cubby Broccoli pour le tournage de L’espion qui m’aimait. Des flammes s’élevaient à plus de trente mètres de hauteur et le nuage de fumée était visible à huit kilomètre à la ronde. Plus de cent pompiers ont combattu l’incendie, mais n’ont pu empêcher la destruction totale du bâtiment. Au moment du désastre, l’équipe et les acteurs étaient en train de déjeuner. Quinze minutes plus tôt, l’incendie les aurait trouvés immergés dans la neige artificielle. Celle-ci, comme les arbres de la forêt, est en polystyrène, un matériau qui brûle très rapidement et produit une fumée très toxique. En quelques minutes, le plateau fut envahi par les flammes. Les cylindres de gaz servant aux effets spéciaux explosèrent les uns après les autres, envoyant d’énormes boules de feu à travers le toit en train de s’écrouler. Trois caméras, une grue Chapman, des appareils et récepteurs vidéo, l’équipement sonore, des centaines de projecteurs, l’appareil photo et les objectifs du photographe de plateau, sans compter la pellicule enregistrée le matin même, furent entièrement détruits.

Une licorne et des baleines
Le cri de la licorne que l’on peut entendre dans le film est en réalité un enregistrement du chant de baleines à bosse.

Deux B.O. pour un film
Après les projections-test auprès du public, le studio a décidé de remplacer la musique de Jerry Goldsmith par celle du groupe Tangerine Dream afin d’interpeller et de plaire au jeune public. Cependant, la musique originale de Goldsmith a été conservée dans la version européenne de Legend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>