Cocktail (1988)

Origine :
USA

Titre original :

Cocktail (1988) Affiche de cinéma

Cocktail (1988) Affiche de cinéma

Cocktail

Genre :
Romance
Comédie dramatique

Réalisation :
Roger DONALDSON

Scénario :
Heywood GOULD

D’après un roman de :
Heywood GOULD

Interprètes
Tom CRUISE (Brian FLANAGAN)
Bryan BROWN (Doug COUGHLIN)
Elizabeth SHUE (Jordan MOONEY)
Lisa BANES (Bonnie)
Laurence LUCKINBILL (Richard MOONEY)
Kelly LYNCH (Kerry COUGHLIN)
Gina GERSHON (Coral)
Ron DEAN (Oncle Pat)

Producteurs :
Robert W. Cort
Ted Field

Directeur de la Photo :
Dean Semler

Création des costumes :
Arthur Rowsell

Compagnies de production :
Interscope Communications
Silver Screen Partners III
Touchstone Pictures

Chef monteur :
Neil Travis

Compositeur :
J. Peter Robinson

Dates de sortie :
1988 (US)
(F)

L’histoire
Après son service militaire, l’ambitieux Bryan Flanagan tente sa chance dans les milieux financiers de Wall Street. Malheureusement, toutes les portes se ferment devant lui. Tout en suivant des cours, il doit accepter un poste de barman dans un établissement de prestige de Manhattan. Il y fait la connaissance de Doug Coughlin, un être cynique pour qui la réussite réside dans la séduction des femmes fortunées. Brian devient la coqueluche des clientes qui « succombent » à son charme et à ses cocktails au noms suggestifs. Il se brouille avec Doug, qui ne tarde pas à épouser une riche héritière. Brian tombe amoureux de la jeune serveuse, Jordan, mais il se laisse entraîner, et, à la suite d’un pari, séduit la très riche Bonnie.

La Couleur de l’Argent (1987)

Origine :
USA

Titre original :

La couleur de l'argent (1987) Affiche de cinéma

La couleur de l'argent (1987) Affiche de cinéma

The Color of Money

Genre :
Comédie dramatique

Réalisation :
Martin SCORSESE

Scénario :
Richard PRICE
Ron SHELTON

D’après un roman de :
Walter TEVIS

Interprètes
Paul NEWMAN (« Fast » Eddie FELSON)
Tom CRUISE (Vincent LAURIA)
Mary-Elizabeth MASTRANTONIO (Carmen)
Helen SHAVER (Janelle)
John TURTURRO (Julian)
Bill COBBS (Orvis)
Keith Mc CREADY
Robert AGINS
Forest WHITAKER (Amos)
Alvin ASASTASIA (Lorenzo KENNEDY)

Producteurs :
Irving Axelrod
Barbare De Fina

Directeur de la Photo :
Michael Ballhaus

Compagnies de production :
Touchstone Pictures
Silver Screen Partners II

Chef monteur :
Thelma Schoonmaker

Compositeur :
Robbie Robertson
Eric CLAPTON

Dates de sortie :
(US)
11 mars 1987 (F)

L’histoire
Un ancien joueur de billard, Eddie Felson, vit de divers petits trafics. Un jour, dans un bar, il rencontre un jeune homme très doué pour le billard. Il décide de le prendre sous sa protection pour lui apprendre comment faire pour gagner de l’argent en jouant au billard…

Anecdotes
Tom Cruise a joué ses propres scènes de billard dans le film, excepté une dans laquelle il devait faire sauter deux boules par dessus une autre. Martin Scorcese aurait voulu laisser Tom faire le plan, mais il lui aurait fallu deux jours supplémentaires d’entraînement, et cela aurait augmenté les coûts de production. Ce coup a donc été réalisé par un joueur professionnel.

La petite histoire
La Couleur de l’argent est la suite de l’Arnaqueur de Robert Rossen (datant de 1961),

Au début du film, la voix-off, qui explique les règles du billard, est celle de Scorsese pour la version originale, et celle de Bertrand Tavernier pour la version française.

Lieux de tournages
Les 4 principales académies de billard de Chicago et un hôtel d’Atlantic-City

Top Gun (1986)

« A moi l’ivresse, l’ivresse de la vitesse … »

1950-1953. Durant la guerre de Corée, la Navy perdait un appareil pour 17 avions ennemis abbatus. 1964-1968; durant les quatre premières années de la guerre du Vietnam, l’utilisation des missiles à détection thermique ramena ce rapport à 1 pour 3.

Origine :
USA

Titre original :

Top Gun (1986) Affiche de cinéma

Top Gun (1986) Affiche de cinéma

Top Gun

Genre :

Réalisation :
Tony SCOTT

Scénario :
Jim CASH
Jack EPPS Jr.

Interprètes
Tom CRUISE (Pete MITCHELL « Maverick »)
Kelly McGILLIS (Charlotte BLACKWOOD « Charlie »)
Val KILMER (« Iceman »)
Anthony EDWARDS (« Goose »)
Tom SKERRITT (« Viper »)
Mickael IRONSIDE (« Jester »)
John STOCKWELL (« Cougar »)
Barry TUBB (« Wolfman »)
Rick ROSSOVICH (« Slider »)
Tim ROBIN (« Merlin »)
Clarence GILYARD Jr (« Sundown »)
Whip HUBLEY (« Hollywood »)
James TOLKAN (« Stinger »)
Meg RYAN (Carole)
Adrian PASDAR (« Chipper »)
Randall BRADY (Davis, opérateur radar porte-avion)
Duke STROUD (Johnson à la Tour de contrôle)
Brian SHEEHAN (Sprawl)
Ron CLARK (le commandant lors de l’enquête)
Frank PESCE (le barman)
Pete PETTIGREW ( Perry le fiancé de « Charlie »)
Troy HUNTER (un opérateur radio)
Linda Rae JURGENS (Mme METCALF)
L’Amiral T.J. CASSIDY (Lui-même)
R.A. RONDELL (Cascadeur)
Gary EPPER (Cascadeur)
Randy PETERS (Cascadeur)
Steve HOLLADAY (Cascadeur)
Donna KEEGAN (Cascadeur)

Producteurs :
Don SIMPSON
Jerry BRUCKHEIMER

Producteurs Exécutifs :
Bill BADALATO

Producteurs Délégué :
Warren SKAAREN

Directeur de Production :
Bill BADALATO

Casting :
Margery SIMKIN

Directeur de la Photo :
Jeffrey KIMBALL

Chef Décorateur :
John F. DeCUIR, Jr

Compagnies de production :
Paramount

Chef monteur :
Billy WEBER
Chris LEBENZON

Compositeur :
Harold FALTERMEYER

1ers Assistants Réalisateurs :
Daniel P. KOLSRUD
Sharon MANN

2ème Assistant Réalisateur :
Patrick COSGROVE

Superviseur des effets spéciaux Photographiques :
Gary GUTIERREZ

Décorateur de Plateau :
Robert R. BENTON

Chef de Plateau
Richard VILLALOBOS

Coordinateur des Effets Spéciaux
Allen HALL

Accessoiriste
Marc Robert WADE

Caméraman
John CONNOR

1ers Assistant Caméramen
Kenneth NISHINO
Greg SCHMIDT

2èmes Assistants Caméramen
D. Mickael WHEELER
William F. COSS

Photographe de Plateau
Ralph Bahnsen NELSON

Prise de son
William B. KAPLAN

Perchman
Earl F. SAMPSON

Cableur
David KELSON

Maquillage
Rick SHARP

Maquillage Additionnel
Scott EDDO

Coiffures
RAMSEY

Supervision des Costumes des Acteurs
James W. TYSON

Supervision des Costumes des Actrices
Bobbie READ

Costumiers des Acteurs
Jon NAPOLITANO
Wingate JONES Jr.

Supervision du Script
June SAMSON

Peintre
John O’CONNELL

Assistants directeur de Production
Patti CARR
Fred BARON

Montage de la Musique
Bob BADAMI

Supervision du Montage Son
Cecelia Hall, MPSE.
George WATTERS II

Dates de sortie :
Mai 1986(US)
17 Septembre 1986(F)

L’histoire
Pete « Maverick » est un pilote hors-pair. C’est aussi une « tête brulée »; il a tant de choses à prouver depuis que son père s’est crashé au Viêt-Nam …

Qu’il soit au commandes des son « Tomcat » ou qu’il pilote sa puissante moto, Maverick ne vit que pour la performance et les risques calculés d’instinct. Il n’y a guère que son radariste-navigateur « Goose » qui le comprenne.

Au mess du « Top Gun », dès qu’il a vu Charlotte Blackwood, ce fut le coup de foudre. Il ignorait encore que « Charlie » était une astrophysicienne chargée des cours théoriques à l’école de combat …

Un professeur ne sort pas avec un élève, c’est une règle d’or.

Attirés l’un vers l’autre, Maverick et Charlie seont néanmoins en opposition lorsqu’il s’agira d’évaluations techniques.

Mais peut-on résister bien longtemps au charme d’un casse-cou qui cache maladroitement son âme d’enfant derrière son image de baroudeur…

Legend (1985)

Origine :
USA

Titre original :

Legend (1985) Affiche de cinéma

Legend (1985) Affiche de cinéma

Legend

Genre :
Fantastique

Réalisation :
Ridley SCOTT

Scénario :
William HJORTSBERG

Interprètes
Tom CRUISE (Jack)
Mia SARA (La princesse Lili)
Tim CURRY (Darkness)
David BENNENT (Gump)
Alice PLAYTEN (Blix)
Billy BARTY (Screwball)
Cork HUBBERT (Brown Tom)
Peter O’FARRELL (Pox)
Kiran SHAH (Blunder)
Annabelle LANYON (Oona)
Robert PICARDO (Meg Mucklebones)
Tina MARTIN (Nell)
Ian LONGMUR (Demon cuisinier)
Mike CRANE (Demon cuisinier)
Liz GILBERT (Robe noire dançante)
Eddie POWELL (Guarde momifié)
Mike EDMONDS (Tic (non credité))

Producteur :
Arnon Milchan

Coproducteur :
Tim Hampton

Directeur de la Photo :
Alex Thomson

Chef Decorateur :
Leslie Dilley
Assheton Gorton

Compagnies de production :
Embassy International Pictures, U.S.A.
Universal Pictures, U.S.A.
20th Century Fox, U.S.A.
Legend Production Company Ltd. , U.S.A.

Chef monteur :
Terry Rawlings

Compositeur :
Jerry GOLDSMITH

Maquilleur :
Rob Bottin

Dates de sortie :
(US)
28 Août 1985(F)

L’histoire
Lili, jeune et jolie princesse, est convoitée à la fois par Jack, jeune homme proche de la nature, et par Darkness, véritable incarnation du mal, qui ne rêve que de plonger le monde dans une nuit éternelle en tuant les deux licornes protectrices. Avec l’aide du lutin Gump et de ses acolytes Screwball et Tom Brown, Jack se lance dans une quête désespérée pour mettre fin aux agissements du démon et empêcher la transformation de Lili en créature perverse.

Citations
Ridley Scott à propos du choix des studio Pinewood :
 » J’étais quelques peu inquiet à l’idée de reconstruire des « extérieurs » en studio, et j’ai donc commencé par visiter de vraies forêts. Je me suis rendu en Californie du Nord pour visiter un forêt de séquoias. J’avais à ma disposition un prodigieux décor naturel, des arbres immenses, une vaste chaîne de montagnes. Mais je ne voyais aucun moyen de contrôler cet environnement. Il fallu donc construire une forêt sur le « plateau James Bond » des studio Pinewood. La conception de ce décor fut influencée par l’esthétique des films d’animation de Walt Disney. »

Ridley Scott à propos de Tom :
« Je cherchais chez Jack et Lili une certaine innocence. Je voulais des acteurs peu connus. Tom Cruise, qui incarne Jack, est un garçon très ouvert, profondément honnête. Lorsque je l’ai rencontré, je ne connaissais pas son travail. Je songeais alors à un comédien de seize ans, mais je n’étais pas sûr qu’il puisse tenir le rôle en main. J’ai trouvé Tom très intéressant, très direct dans son approche de la vie et très receptif. Je l’ai engagé dès la deuxième séance. »

Anecdotes
007 contre Tom Cruise?
Le 27 juin 1984, à 13h45, le magnifique décor de la forêt enneigée fut entièrement détruit par un incendie qui ravagea le « plateau James Bond », le plus vaste plateau du monde, construit dans les studios Pinewood en 1976 par Eon Productions et Cubby Broccoli pour le tournage de L’espion qui m’aimait. Des flammes s’élevaient à plus de trente mètres de hauteur et le nuage de fumée était visible à huit kilomètre à la ronde. Plus de cent pompiers ont combattu l’incendie, mais n’ont pu empêcher la destruction totale du bâtiment. Au moment du désastre, l’équipe et les acteurs étaient en train de déjeuner. Quinze minutes plus tôt, l’incendie les aurait trouvés immergés dans la neige artificielle. Celle-ci, comme les arbres de la forêt, est en polystyrène, un matériau qui brûle très rapidement et produit une fumée très toxique. En quelques minutes, le plateau fut envahi par les flammes. Les cylindres de gaz servant aux effets spéciaux explosèrent les uns après les autres, envoyant d’énormes boules de feu à travers le toit en train de s’écrouler. Trois caméras, une grue Chapman, des appareils et récepteurs vidéo, l’équipement sonore, des centaines de projecteurs, l’appareil photo et les objectifs du photographe de plateau, sans compter la pellicule enregistrée le matin même, furent entièrement détruits.

Une licorne et des baleines
Le cri de la licorne que l’on peut entendre dans le film est en réalité un enregistrement du chant de baleines à bosse.

Deux B.O. pour un film
Après les projections-test auprès du public, le studio a décidé de remplacer la musique de Jerry Goldsmith par celle du groupe Tangerine Dream afin d’interpeller et de plaire au jeune public. Cependant, la musique originale de Goldsmith a été conservée dans la version européenne de Legend.