Né un 4 Juillet (1990)

De l’innocence perdue au courage retrouvé.
Une histoire vécue.

Origine :

Né un 4 juillet (1990) Affiche de cinéma

Né un 4 juillet (1990) Affiche de cinéma

USA

Titre original :
Born on the fourth of july

Genre :
Drame
Guerre

Réalisation :
Oliver Stone

Scénario :
Oliver Stone
Ron Kovic

Dialogues :

D’après un roman de :
Ron KOVIC

Interprètes
Tom Cruise (Ron Kovic)
Bryan Larkin (Ron jeune)
Raymond J. Barry (Mr.Kovic)
Caroline Kava (Mrs. Kovic)
Josh Evans (Tommy Kovic)
Jamie TALISMAN (Jimmy Kovic)
Aune BOBBY (Susanne Kovic)
Samantha LARKIN (Patty Kovic)
Willem Dafoe (Charlie)
Kyra Sedgwick (Donna)
Jerry Levine (Steve Boyer)
Frank Whaley (Timmy)
Oliver Stone (Un reporter)
Tom BERENGER (Le sergent-recruteur)
John GETZ (Le major des marines)
Michael COMPOTARO (Wilson)
Rocky CARROLL (Willie, l’infirmier)
Cordelia GONZALEZ (Maria Elena)
Ed LAUTER (L’orateur des anciens combattants)

Producteurs :
A. Kitman Ho
Oliver Stone

Producteurs associés :
Clayton Townsend
Joseph P. Reidy

Exportation/Distribution internationale :
Universal Pictures, U.S.A.

Directeur de la Photo :
Robert Richardson

Création des costumes :

Compagnies de production :
A Kitman HO-Universal

Chefs monteur :
David Brenner
Joe Hutshing

Compositeur :
John Williams

Dates de sortie :
1989(US)
21 Février 1990(F)

L’histoire
Né un 4 juillet, jour de la Fête Nationale américaine, Ron Kovic (Tom Cruise) est habitué à viancre. Il se destine avec ferveur à servir son pays. Il s’engage dans les Marines… Envoyé au Vietnam, il en revient paralysé à vie. Parqué dans un hôpital crasseux du Bronx, Ron découvre que les Etats-Unis n’ont rien à faire des héros déchus. Le pays a changé, Ron s’y sent étranger..

Citations
Oliver Stone
« De tous les acteurs que je connais, Tom Cruise était celui qui ressemblait le plus à Ron Kovic jeune. Pas physiquement mais mentalement, avec cette même énergie, cette même férocité, ce même mélange d’innocence et de volonté de puissance … Ils sont tous les deux de la race de ceux pour qui « non » n’est jamais une réponse satisfaisante à leurs demandes… Ron était comme ça, il voulait être le numéro un. Même après, quand il est revenu sur son fauteuil roulant, il a toujours voulu être le numéro un … »

Lieux de Tournage
Dallas au Texas
L’île des Philippines Thaïlande

La petite histoire
Tom a du être hospitalisé quelques semaines après avoir contracté une maladie tropicale lorsqu’il était en Tahaïlande pour le tournage.

Young Guns (1998)

Origine :
USA

Titre original :

Young guns (1988) Affiche de cinéma

Young guns (1988) Affiche de cinéma

Young Guns

Genre :
Western

Réalisation :
Christopher CAIN

Scénario :
John FUSCO

Interprètes
Emilio ESTEVEZ (William H. BONNEY)
Kiefer SUTHERLAND (Josiah GORDON ‘Doc’ Scurlock)
Lou Diamond PHILLIPS (Jose’ CHAVEZ y CHAVEZ)
Charlie SHEEN (Richard BREWER)
Dermot MULRONEY (Dirty Steve STEPHENS)
Casey SIEMASZKO (Charley BOWDRE)
Terence STAMP (John TUNSTALL)
Jack PALANCE (Lawrence G. MURPHY)
Brian KEITH (Buckshot ROBERTS)
Patrick WAYNE (Pat GARRETT)
Tom CRUISE ((non crédité) Un homme abattu)

Producteurs :
Christopher Cain
James G. Robinson

Directeur de la Photo :
Dean Semler

Compagnies de production :
20th Century Fox, U.S.A.
Morgan Creek Productions, U.S.A.

Chef monteur :
Jack Hofstra

Chef Decorateur :
Jane Musky

Compositeurs :
Brian Banks
Anthony Marinelli

Dates de sortie :
1988(US)
(F)

Tom Cruise fait une petite apparition dans le rôle d’un des hommes de mains de Murphy joué par Jack Palance.

L’histoire
En 1878, le Nouveau-Mexique est aux mains des puissants éleveurs de bétail, tel que L.G. Murphy qui, avec ses hommes, sème la terreur autour de Lincoln County afin d’en devenir le maître. Pourtant, John Henry Tunstall, un gentleman anglais, tente de lui résister. Tunstall emploie dans sa ferme de jeunes voyous, qu’il instruit et tente de ramener dans le droit chemin. En échange, ceux-ci assurent sa protection…

Lieux de Tournage
Les prises de vue ont eu lieu à Cerrilos, à quelques pas où vécut Billy The Kid, au Nouveau Mexique.

Rain Man (1989)

Origine :
USA

Titre original :

Rain man (1988) Affiche de cinéma

Rain man (1988) Affiche de cinéma

Rain Man

Genre :
comédie Dramatique

Réalisation :
Barry Levinson

Scénario :
Barry Morrow
Ronald Bass

Dialogues : D’après un roman de :

Interprètes
Dustin HOFFMAN (Raymond BABBITT)
Tom CRUISE (Charlie BABBITT)
Valeria GOLINO (Susanna)
Jerry MOLEN (Dr. Bruner)
Jack MURDOCK (John MOONEY)
Michael D. ROBERTS (Vern)
Ralph SEYMOUR (Lenny)
Lucinda JENNEY (Iris)
Bonnie HUNT (Sally DIBBS)

Producteur :
Mark Johnson

Producteur exécutif :
Jon Peters
Peter Guber

Coproducteur :
Gerald R. Molen

Producteur associé :
David McGiffert
Gail Mutrux

Compagnies de production :
Mirage Entertainment, U.S.A.
Star Partners II Ltd., U.S.A.
United Artists, U.S.A.

Directeur de la Photo :
John Seale

Chef monteur :
Stu Linder

Compositeur :
Hans Zimmer

Dates de sortie :
(US)
15 Mars 1989(F)

L’histoire
A la mort de son père, Charlie Babbitt, homme d’affaires pressé, hérite d’une vieille Buick qu’il convoitait depuis longtemps mais se voit spolié de quelque trois millions de francs versés à l’Institution psychiatrique Wallbrook au profit d’un bénéficiaire anonyme. Charlie se rend a Wallbrook et découvre l’heureux bénéficiaire. Il s’agit de Raymond, savant autiste, celui qu’il appelait dans son enfance Rain Man, qui représente ses seuls souvenirs heureux et qui n’est autre que son frère.

Citations
Dustin Hoffman :
« C’est la première fois que je tourne un film incognito. Partout où on passait, les badauds hurlaient « Tom! Tom! … »

Lieux de tournage
Los Angeles, San Pedro, Palm Springs et Santa Ana pour la Californie.
Cincinnati en Ohio.
Melbourne dans le Kentuky pour les décors de l’Institut Wallbrook.
En Oklahoma pour de nombreuses scènes d’extérieurs.
Dans le Nevada pour les Scènes tournées à Las Vegas au « Caesar’s Palace ».

La petite Histoire
Entre 1984, date à laquelle le projet avait vu le jour, et le moment où Barry Levinson a donné son dernier coup de manivelle, Rain Man a vu défiler 4 metteurs en scène, 6 scénaristes, 2 directeurs de la photo, 2 équipes de tournage, 8 producteurs, et a dû faire face à une grève des scénaristes et aux problèmes financiers d’United Artists qui menaçait régulièrement de mettre la clé sous la porte.

L’esprit d’équipe (1983)

L’esprit d’équipe

Origine :
USA

L'esprit d'équipe

L'esprit d'équipe

Titre original :
All the right moves

Genre :
Drame psychologique

Réalisation :
Michael CHAPMAN

Scénario :
Michael KANE

Interprètes
Tom CRUISE (Stephen « Stef » DJORDJEVIC)
Craig T. NELSON (Coach NICKERSON)
Lea THOMPSON (Lisa)
Charles CIOFFI (Pop)
Gary GRAHAM (Greg)
Chris PENN (Brian)
Leon ROBINSON (Shadow)
Paul CARAFOTES (Salvucci)

Producteur :
Stephen Deutsch

Directeur de la Photo :
Jan de BONT

Compagnies de production :
20th Century Fox
Lucille Ball Productions

Chef monteur :
David Garfield

Compositeur :
David CAMPBELL

Dates de sortie :
(US)
(F)

L’histoire
L’histoire se passe dans une petite ville industrielle de Pennsylvanie. Toute l’activité socio-économique de la région a toujours tourné autour des aciéries, mais la crise a frappé cette industrie de plein fouet, mettant de nombreux travailleurs au chômage. Pour la famille de Stephen, l’avenir s’annonce sombre. Son père et son frère travaillent dans les aciéries, et il a toujours été entendu que ce travail se transmettrait de génération en génération. Pour Stephen c’est toujours le temps des études. Refusant l’avenir qu’on lui propose, il est décidé à obtenir son diplôme et entrer ensuite à l’université, comme ses camarades désireux, eux aussi, d’en sortir. Stephen rêve d’obtenir une licence d’ingénieur. Lisa, son amie, éprouve une passion pour la musique et rêve de s’inscrire dans la meilleure académie. Parmi la jeunesse estudiantine de la ville, les tournois interuniversitaires de football sont pris très au sérieux. Pour tous, ils représentent un moyen de quitter la ville et Stephen ambitionne de devenir champion.

Outsiders (1983)

Outsiders

Origine :
USA

Outsiders (1983)

Outsiders (1983)

Titre original :
Outsiders

Genre :
Drame

Réalisation :
Francis Ford COPPOLA

Scénario :
Kathleen Knutsen ROWELL

D’après un roman de :
Suzan E. HINTON

Interprètes
G. Thomas HOWELL (Ponyboy CURTIS)
Ralph MACCIO (Johnny CADE)
Matt DILLON (Dallas WINSTON)
Rob LOWE (Sodapop CURTIS)
Patrick SWAYZE (Darrell CURTIS)
Diane LANE (Cherry VALANCE)
Emilio ESTEVEZ (Two-Bit MATTHEWS)
Tom CRUISE (Steve RANDLE)
Leif GARRETT (Bob SHELDON)
Tom WAITS (Buck MERRILL)
Glenn WITHROW (Tim SHEPARD)
Darren DALTON (Randy ANDERSON)
Michelle MEYRINK (Marcia)
Gailard SARTAIN (Jerry)
William SMITH (Store CLERK)
Sofia COPPOLA (Domino, la petite fille)
Susan E. HINTON (l’infirmière)

Producteurs :
Gray FREDERICKSON
Fred ROOS
Zoetrope Studios

Producteur associé :
Gian-Carlo Coppola

Distribution :
Carlotta Films

Directeur de la Photo :
Stephen H. BURUM

Création des costumes :
Marge BOWERS

Chef monteur :
Anne GOURSAUD

Compositeur :
Carmine COPPOLA

Ingénieur du son :
Richard BEGGS

Maquilleur :
Jack PETTY

Directeur du casting :
Janet HIRSHENSON

Cascadeurs :
Buddy Joe HOOKER

Chef décorateur :
Dean TAVOULARIS

Animation et effets visuels :
Robert SWARTHE

Cadreur :
Elliot DAVIS

Dates de sortie :
1982(US)
7 Septembre 1983(F)

L’histoire
Trois frères vivent sans parents dans une maison délabrée qui sert aussi de refuge pour leurs amis. Délinquants brimés pour la plupart sans famille, ils sont fiers de leurs cheveux longs gominés et du nom qu’on leur donne: « Greasers ». Ils ne quittent jamais leur quartier et se déplacent rarement seuls, pour une bone raison: ils sont constamment harcelés par les socs, gosses de riches snobs qui prennetn plaisir à les persécuter, conduisent de superbes voitures et habitent les quartiers chics de la ville. Les conflits qui opposent ces deux groupes rivaux sont vus à travers les yeux d’un « greaser » de quatorze ans, Ponyboy.

La petite histoire
Pour le film, en plus de ses cheveux gras, Tom avait retiré le cache qui recouvrait une de ses dents abimées, souvenir d’un match de hockey. De plus, il ne se rasa guère durant les neuf semaines du tournage.

Citations
Coppola s’explique sur Outsiders
« Je voulais faire un film sur les jeunes et sur l’idée d’appartenance à un groupe social auquel on s’identifie et où on se sent vraiment aimé. Même si tous ces garçons sont pauvres et d’une certaine façon insignifiants, l’histoire leur donne une sorte de beauté et de noblesse. Quand on regarde un soleil couchant, on se rend compte qu’il est déjà en train de mourir. Il en va de même pour la jeunesse. C’est au moment où elle est la plus belle qu’elle commence déjà à s’échapper. Le film se situe à un instant magique de la vie des garçons. C’est cet instant que j’ai voulu saisir. Prendre un garçon des rues et en faire un héros ».

Photos
L’affiche espagnole du film

Scènes choisies
(Ajoutées le 21-04-04)

Et Voici 2 photos promotionnelles

American Teenagers (1983)

American Teenagers

Origine :
USA

American Teenagers

American Teenagers

Titre original :
Losin’it

Genre :
Comédie

Réalisation :
Curtis HANSON

Scénario :
Billy L. NORTON

Interprètes
Shelley LONG (Katy)
Tom CRUISE (Woody)
Jackie Earle HALEY (Dave)
John STOCKWELL (Spider)
John P. NAVIN, Jr. (WENDELL)
Henry DARROW (le chef de la police)
Daniel FARALDO (le chauffeur de taxi)
Cornelio HERNANDEZ (le dur de la prison)
Joe SPINELL (un policier à la frontière)
Hector Elias (Chuey)

Producteurs :
Garth H. DRABINSKY
Brian GINDOFF
Joel B. MICHAELS
Hannah HEMPSTEAD

Directeur de la Photo :
Gilbert TAYLOR

Compagnies de production :
Tijuana Productions
Tiberius Productions

Chef monteur :
Richard HALSEY

Compositeur :
Kenneth WANNBERG

Dates de sortie :
1982(US)
8 Juin 1983(F)

L’histoire
Quatre adolescents de la bonne société américaine décident de faire une virée nocturne dans une petite ville-frontière du Mexique, Tijuana, réputée pour ses « jeux » et ses « plaisirs » de toutes sortes! Mais cette nuit, qu’ils espéraient fertile en surprises joyeuses, se révèlera fructueuse en incidents divers. Tant et si bien qu’ils devront s’enfuir poursuivis par toute la ville, le chef de la police en tête. En fin de compte, riches d’une expérience inoubliable, ces adolescents trop sûrs d’eux-mêmes seront transformés en jeunes hommes plus sages et un peu désabusés !

.

Taps (1982)

TAPS

Origine:
USA

Taps (1982) avec Tom cruise

Taps (1982) avec Tom cruise

Titre original :
Taps

Genre:
Drame

Réalisation :
Harold BECKER

Scénario :
Robert Mark KAMEN
Darryl PONICSAN
James LINEBERGER

Dialogues :
Darryl PORICSAN

D’après un roman de :
Devery FREEMAN

Interprètes
George C. SCOTT ( Gal Harlan BACHE)
Timothy HUTTON (Brian MORELAND)
Tom CRUISE (David SHAWN)
Sean PENN (Alex DWYER)
Ronny COX (Colonel KERBY)
Brendan WARD (Charlie)
Evan HANDLER (Edward WEST)
John P NAVIN Jr. (Derek MELLOTT)
Billy VAN ZANDT (Bug)
Giancarlo ESPOSITO (J.C. PIERCE)

Producteurs :
Stanley R. JAFFE
Howard B. JAFFE

Directeur de la Photo :
Owen ROIZMAN

Chef monteur :
Maury Winetrobe

Compositeur :
Maurice JARRE

Dates de sortie :
Noël 1981(US)
28 Avril 1982 (F)

L’histoire
L’Académie Militaire de Bunker Hill est un symbole de discipline, un sanctuaire de traditions… Prétexte à réjouissances, la présentation des troupes est, cette années-là, assombrie par une nouvelle aussi inquiétante qu’inattendue: le conseil d’administration a décidé de revendre les terrains à une entreprise immobilière. L’académie n’a plus qu’un an à vivre. Brian Moreland est, à dix-huit ans, le plus élevé en grade des cadets de l’Académie. Il décide de prendre la situation en main et transforme l’académie en un véritable fort retranché avec le soutien loyal et entier de ses « hommes », les élèves de l’Académie…

Citations
Paul NEWMAN :
« En voyant ce film, je me suis demandé si tu n’étais pas névrosé »

Sean PENN :
« Tom n’avait qu’à saisir sa chance, et foncer à 200 à l’heure. Il surpassait son sujet et nous nous amusions tous tant il était sincère. Son émotion était telle que les producteurs lui dirent : »Ecoute, mon gars, tu acceptes ou tu pars. Nous, on tient à toi pour le rôle, mais on ne va pas te prier à genoux. » Tom était incroyablement innocent et naïf lorsqu’il débuta dans Taps. »

Autres
Taps est aussi le nom d’une musique militaire.

Photos
Pour finir, voici une affiche peu connue du film et Tom avec son béret rouge (craquant !).

Un amour infini | Endless love (1981)

Un Amour Infini

Origine :

USA

Un amour Infini avec Tom Cruise

Un amour Infini avec Tom Cruise

Titre original :
Endless Love

Genre:
Drame
Romance

Réalisation :
Franco ZEFFIRELLI

Scénario :
Judith RASCOE

D’après un roman de :
Scott SPENCER

Interprètes
Brooke SHIELDS (Jade BUTTERFIELD)
Shirley KNIGHT (Anne BUTTERFIELD)
Don MURRAY (Hugh BUTTERFIELD)
Jimmy SPADER (Keith BUTTERFIELD)
Ian Siering (Sammy BUTTERFIELD)
Martin HEWITT (David AXELROD)
Richard KILEY (Arthur AXELROD)
Beatrice STRAIGHT (Rose AXELROD)
Tom CRUISE (Billy)
Giancarlo ESPOSITO (J.C. PIERCE)
Robert ALTMAN (le manager de l’hotel)

Producteurs :
Keith BARISH
Dyson LOVELL

Directeur de la Photo :
David WATKIN

Création des costumes :
Kristi ZEA

Compagnies de production :
Entertainment
PolyGram Filmed

Chef monteur :
Michael J. SHERIDAN

Compositeur :
Jonathan TUNICK

Dates de sortie :
1980 (US)
26 Août 1981 (F)

L’histoire
Jade et David s’aiment. Cette passion les anéantit. Chaque instant de la vie de David est rempli par son amour pour cette jeune lycéenne de quinze ans. Or Hugh, le père de Jade, interdit à sa fille de voir David. Ce dernier met alors au point un stratagème qui lui permettrait de revoir Jade. Malheureusement, sa tentative échoue et il se retrouve interné. A sa sortie d’hôpital, David se met à la recherche de Jade qui a déménagé. Mais Hugh, en voulant l’en empêcher, meurt accidentellement. David retrouve Jade à l’enterrement de son père …

Citations
Franco ZEFFIRELLI :
« Après avoir lu le livre, je me suis dit: « Voila un grand film, mais je ne sais pas comment m’y prendre. »

Tom CRUISE :
« Ce fut une expérience du tonnerre. Le réalisateur n’arrêtait pas de s’agripper à ma poitrine. Je me demandais ce qui se passait. Il le fit à plusieurs reprises, il me touchait, alors je m’en allais. C’était assez étrange. J’étais si naïf. Je ne comprenais pas. »

Bande Original
Si le film n’a pas connu un réel succès, le premier titre de la BO en revanche a été un tube. Il s’agit d’une chanson magnifique de Diana ROSS et Lionel RICHIE qui porte le même nom que le film et que vous pouvez entendre en fond sonore.